TRU

TRU


    FICHE 5 - Notions de Close Quarter Combat (CQC)

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 35
    Date d'inscription : 16/06/2017

    FICHE 5 - Notions de Close Quarter Combat (CQC)

    Message par Admin le Ven 16 Juin - 14:53

    Format Vidéo:








    LOS SANTOS POLICE - SPECIAL WEAPONS AND TACTICS


    FICHE 5: Notions de Close Quarter Combat (CQC).




    1/ Généralités sur les assauts en lieu clos




    Toujours utiliser la colonne d'assaut en CQC. (= ASSAUT TUBULAIRE)

    Lorsqu'un assaut est lancé la colonne d'assaut ne recule jamais, même si vos coéquipiers se font tirer dessus il faut continuer à avancer. Nous lançons également 1 SEUL assaut. Si les suspects tirent sur la colonne, il y aura toujours un tireur de couverture pour couvrir leur avancée (voir plus loin tir de couverture).

    Même si votre équipier est touché par balle, vous devez continuer à avancer vers la cible. Les ennemis doivent reculer, mais pas l'équipe d'assaut.


    OOC:
    ((

    PRÉCISION OOC:

    Les assauts en lieux clos ne sont jamais du rush tant qu'il y a des tirs de couverture, même quand on sprinte vers le suspect. On sprinte, on se positionne bien pendant que le tireur de couverture nous couvre et on le tue. Il ne faut pas être gentil avec les suspects, ni trop fairplay, ils ne le seront pas.

    Quelques vidéos pour voir comment réagir en fusillade dans un bâtiment (ne pas prendre en compte les autres vidéos)








    ))

    Flash Bang

    Lorsque qu'une flashbang est envoyée sur un suspect, l'incapacitant ainsi temporairement, pour pouvoir maîtriser le suspect pendant que la grenade fait effet, il faut avancer très vite en avancée rapide. ((sprint ))




    2/ Utilisation des grenades en lieux clos





    FLASH BANG, STING, CS GAS sont des armes non létales servant à incapaciter un suspect pendant quelques secondes, afin de réduire les risques de fusillades et de pouvoir appréhender ces derniers.

    FLASHBANG: à utiliser CONSTAMMENT lors d'entrée dans un bâtiment, ou couloirs, ou pièce sans ou avec ennemis. Seulement quand le rythme est en dynamique, en mode furtif il ne faut absolument pas utiliser de flashbang.
    Cette grenade peut être utilisée sur un suspect qui détient un otage, l'otage doit être neutralisé par le Pacifier et le preneur par le reste de l'équipe.

    STING : à utiliser seulement si un suspect est visible derrière une porte, et qu'il faut le neutraliser non létalement. A ne pas utiliser comme la FLASHBANG. Si un suspect est caché derrière un objet, qu'il est dur à atteindre, et tire , on lui lancera la grenade dessus, ce qui le fera OBLIGATOIREMENT sortir de sa cachette. A ne pas utiliser en cas de prise d'otage, car son effet n'est pas instantané.

    ((indiquer en /s ** ** ou /do de sortir de sa cachette suite à la grenade)). Peut aussi être utilisée pour lors d'émeutes pour la dispersions des émeutiers. (bagarre et non manifestation !)

    CS GAS (Lacrymogène): à utiliser surtout en extérieur, en intérieur, il peut être utilisé lors de retranchement SANS OTAGE pour que les suspects sortent d'eux même, ou alors quand il y a une trop grande pièce à couvrir, et que les autres grenades ne feraient pas effet. Son effet n'est pas immédiat, à ne pas utiliser sur des prises d'otages. Peut aussi être utilisé comme barrière de gaz afin de cacher la progression d'une équipe tactique pour prendre par surprise les suspects. (intérieur/extérieur)




    3/ Tactiques de Close Quarter Combat (CQC)






    ((note ooc: apprenez très bien ces parties, ça sera très utile IG))

    Fusillade en lieu spécial:

    Il est possible d'accélérer le rythme de l'assaut et donc l'avancée de la colonne d'assaut en se positionnant idéalement pour riposter aux tirs des suspects.

    Le tir de couverture: est un tir qui ne sert pas à tuer le suspect, mais à protéger, "à couvrir" la colonne en empêchant le suspect de répliquer et d'abattre les agents qui forment la colonne d'assaut.







    Le tir de suppression: est un tir qui vise à tuer le suspect, à "supprimer la menace".



    Fusillade en escalier : tir de couverture.







    (regardez sur l'escalier)




    Pour contrer les tirs d'un suspect qui tire sur la colonne d'assaut qui monte dans un escalier, il faut utiliser des tirs de couverture.

    Procédure:

    Le tireur de couverture (second de la colonne d'assaut) se positionne à l'opposé du suspect, en bas des escaliers, ou au premier palier.

    Au top, le tireur de couverture tire dans la jonction du mur de l'escalier, et du couloir, de façon à ce que le suspect ne puisse pas s'approcher sans se faire toucher. Pendant ce temps la colonne avance en avancée rapide du CÔTE DU SUSPECT, (côté opposé des tirs de couverture) ((SPRINT)) afin de prendre par surprise ce dernier.

    Une fois la colonne d'assaut en haut, le tireur de couverture rejoint ses coéquipiers et se repositionne second, ou continue les tirs de couverture si nécessité.




    Fusillade en couloir : tir de couverture.









    (regardez après l'escalier, le couloir juste après l'escalier)



    Lorsque un suspect tire sur l'équipe d'assaut dans un couloir, la colonne étant à découvert, l'ennemi peut abattre facilement toute une équipe d'assaut si le couloir est assez long. Pour remédier à cela: le tir de couverture.

    Procédure :

    Le tireur de couverture (second de la colonne) se déploie. Il doit réaliser des tirs de couverture, en tirant sur le suspect. Par exemple si le suspect est au fond à droite, le tireur de couverture doit se placer à l'opposé de ce dernier, à gauche donc pendant que l'équipe d'assaut longe le mur de droite en avancée rapide ((sprint)) comme dans le tir de couverture en escalier. Le tireur de couverture doit toujours tirer en opposé au suspect, pendant que la colonne avance en avancée rapide le long du mur respectif où se situe ce dernier.




    Fusillade en entrant dans une pièce.



    Lorsque que l'équipe d'assaut se fait tirer dessus en entrant dans une pièce, l'ennemi va tirer sur le premier officier qui va entrer dans la pièce, en somme l'Enforcer. Réaliser si possible un CQC (voir FICHE 2) ou voir la méthode en bas.

    Au cas où, il faut toujours un nombre d'agents supérieur par rapport aux ennemis. Par exemple, quatre agents pour deux ennemis, deux équipes, pour 1 ennemi.

    Si le nombre d'agents est suffisant réaliser deux colonnes d'assauts.

    Procédure :

    - La première colonne qui entre en première se fait tirer dessus, cette équipe entre en avancée rapide puis réplique pour neutraliser le suspect.

    - La seconde colonne d'assaut CONTOURNE RAPIDEMENT ((SPRINT)) le suspect, et le tue pendant qu'il tire sur l'autre équipe, de façon à qu'il ne voit pas d'où les tirs viennent (de côté notamment).

    - Si le suspect change de cible (deuxième équipe entrée) alors les rôles s'échangent: l'équipe qui se fait tirer dessus riposte, et l'autre contourne & abat.




    Espace clos et grand: tir de couverture.


    Lorsque l'équipe d'intervention est confronté à des tirs de suspect dans des lieux assez grand, permettant au suspect de tirer sur l'équipe d'assaut en restant couvert, la première technique est:

    - se couvrir comme possible.

    - le ou les tireurs de couverture (ou plus) effectue(nt) des tirs de couverture sur la position du suspect.

    - du gaz lacrymogène peut être lancé, sous ordre du leader, afin de couvrir l'avancée de la colonne, et prendre par surprise le suspect.

    - pendant les tirs de couverture, l'équipe d'assaut avance tout en se mettant à chaque fois à couvert (Voir FICHE 2), jusqu'à s'approcher le plus possible du suspect. (Le tireur de couverture peut changer de position si le suspect change de position)



    (( Crédits: Blai McCall, Vidéo  : Wesley Parker ))




      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 13:31