TRU

TRU


    FICHE 7 - Généralités sur le sauvetage d'otages

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 35
    Date d'inscription : 16/06/2017

    FICHE 7 - Généralités sur le sauvetage d'otages

    Message par Admin le Ven 16 Juin - 14:52

    FORMAT VIDEO:








    LOS SANTOS POLICE - SPECIAL WEAPONS AND TACTICS


    FICHE 7 : Généralités sur le sauvetage d'otages.




    I/ Dans un lieux clos ("situation de suspect barricadé avec otage(s)")




    Conseils techniques.


    • Être le plus près possible de l'otage pour lancer l'assaut.

    • Dans la mesure du possible, prendre le suspect par l'arrière/faire arriver plusieurs équipes d'assaut de chaque côtés.

    • Autorisation de lancer des grenades incapacitantes quand vous entrez dans la pièce avec les suspects. ((Attention:
      lorsque que c'est une petite pièce, faites seulement un /do, ne lancez pas la teargas du jeu. Lorsque que c'est une grande pièce ET que les otages sont très espacés par rapport au preneur, là, vous lancez la teargas))


    • Assurez vous de ne pas être repéré avant de lancer l'assaut (Pas de CLEAR, ou de bruits inutiles, silence radio également)

    • Possibilité d’emmener des M4A1 surmonté du viseur ACOG, ((prendre le sniper, IC, c'en n'est pas un)) lorsque le preneur utilise l'otage en bouclier humain.

    • Pas de lacrymogène en présence d'otage.

    • Si le suspect n'utilise pas un otage en bouclier humain, et qu'il vise les otages, quand vous entrez, abattez directement. Si il a son arme en main, et qu'il ne braque pas, tentez de l'arrêter. Sinon, le Pacifier neutralise rapidement l'otage avec un beanbag, puis abattez le preneur, attention au Pacifier à ne pas être trop près de l'otage.

    • Lorsque que vous abattez un suspect en présence d'otage, tirez pas salve de petit coup de 2/3 balles, afin de ne pas subir le recul de l'arme, et pour ne pas toucher l'otage.

    • Ne restez pas en colonne d'assaut quand vous entrez dans la pièce avec l'otage: occupez l’entièreté de la pièce (Voir fiche 3, comment entrer dans une pièce)

    • Toujours prendre par surprise: au moment où le preneur ne s'y attend pas. Par exemple le négociateur peur rester en ligne avec ce dernier.

    • Dès lors que des otages sont blessés gravement/tués durant une intervention, le négociateur doit donner son accord pour lancer l'assaut, et l'assaut sera lancé SEULEMENT si nous en avons la possibilité tactique (ne pas prendre trop de risques pour les otages)



    II/ Dans un lieu ouvert




    Généralement, l'assaut se solde par un tir de sniper, ici tout repose sur la négociation. Entourez le suspect, prévoyez des moyens pour contrer une fuite. Ici, le suspect n'a aucune échappatoire.


    III/ Position de l'otage inconnu (kidnapping)




    Moyens de retrouver la position de l'otage, en réalisant une enquête tactique.


    Avons une description de l'otage?:


    > Lancer une recherche en départemental.
    > Style vestimentaire qui permettrait de localiser son lieux de vie/statut social?

    Avons le numéro de téléphone de l'otage?:


    > Trouver le nom de l'otage ((/quidonc [numéro]))
    > Tenter une géolocalisation (avoir mandat du juge) ((/find)) & se rendre sur les lieux, si portable fermé:

    Avons le nom de l'otage?:


    > Tentez la géolocalisation, sinon.
    > Vérifiez le casier judiciaire.


    • lieux d'habitation? Allez voir, demande un mandat, défoncez la porte et vérifier si il y a pas des indices. Si le casier est pas à jour, demandez au FBI. ((/fichefbi nom))
    • affiliation à un gang? > si oui, allez les voir, leur expliquer, etc
    • numéro de téléphone (allez voir partie "avons le numéro de téléphone de l'otage)
    • son job? allez voir ses collègues de travail, et demandez :



    => Problèmes avec des personnes? Des conflits? Relations amoureuse? C'est un criminel? Sa psychologie? Les endroits où ils aiment bien allez? Son style vestimentaire? Sa description?

    > Des proches ? ((regarder le  TAB et voyez si un mec à le même nom de famille)) Si oui, intérogez les. Même questions qu'aux collègues de travail.

    A partir du suspect:


    > Lancez un avis de recherche sur le véhicule, et la description du/des suspect(s)
    > Plaque du véhicule? > DBQ pour savoir le nom de l'homme.
    > A partir du nom, trouvez le numéro de téléphone. ((/annuaire ID, /fichefbi, panel))

    > Tentez une géolocalisation (mandat du juge nécessaire) et rendez vous sur place.
    > Vérifiez le casier judiciaire.



    • lieux d'habitation? Allez voir, demande un mandat, défoncez la porte et vérifier si il y a pas des indices. Si le casier est pas à jour, demandez au FBI. ((/fichefbi nom))
    • Ses condamnations? (Établir un portrait psychologique)
    • Son job? Allez voir ses collègues de travail, et demandez :


    => Problèmes avec des personnes? Des conflits? Relations amoureuse? C'est un criminel? Sa psychologie? Les endroits où ils aiment bien allez? Son style vestimentaire? Sa description?

    > Des proches ? ((regarder le  TAB et voyez si un mec à le même nom de famille)) Si oui, interrogez les. Même questions qu'aux collègues de travail.
    > Fait t-il parti d'une organisation criminel? Faire des pressions rapide sur le gang. (arrestation, pour faire parler les membres)

    A partir d'un témoin:


    > Demandez la description des véhicules, des otages, et des suspects. Lancez l'avis de recherche.
    > Le témoin connait la victime? Si oui, demandez le nom & référez vous au "avons le nom de l'otage"
    > Le témoin à vu la plaque? Si oui, référez vous "à partir du suspect"

    Si il n'y a trop peu d'information pour faire avancé l'enquête, il faut juste attendre d'éventuels revendications, ou qu'une unité repère les ravisseurs.




    ((Crédits: Blai McCall))



      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 13:27